01 40 15 15 05 Lun - Ven : de 9h-19h
Sam : 10h-18h30

Etats-Unis

Informations touristiques et pratiques aux Etats-Unis

Informations

Guide Pratique


Parler des Etats-Unis de façon général est difficile tant le pays est grand et diverse. Ce grand ensemble est plusieurs pays à lui tout seul. 50 états constituent l’état fédéral dont deux non adjacents aux 48 autres : l’Alaska et l’archipel d’Hawaii.

En 2008, on comptait 305 millions d’habitants ce qui en fait le troisième pays le plus peuplé au monde après la Chine et l’Inde. La superficie est de 9,7 millions de km², soit le 4ème plus grand pays de la planète. Les USA sont séparés par le Canada au Nord, le Mexique au Sud, l’océan Pacifique à l’Ouest, l’océan Atlantique à l’Est.
La densité de la population est inégalement répartie, comme son voisin canadien, les plaines du centre sont très peu peuplées alors que la Californie est peuplée de presque 40 millions d’habitants, soit presque 1/7 de la population américaine.

Santé

Aucun vaccin particulier n'est nécessaire pour visiter les USA. Si vous voyagez avec des enfants, il est toujours bon de vérifier, avant de se rendre à l'étranger, qu'ils ont reçu tous les vaccins administrés systématiquement pendant l'enfance. Communiquez avec un professionnel de la santé de votre région si vous avez besoin de plus amples conseils.

Consulats américains

Les consulats américains sont ouverts du lundi au vendredi, de 9h à 11h, sauf lors des jours fériés français et américains.

PARIS
4 avenue Gabriel 75008 Paris.
Tél : 0810 26 46 26 (14,50€ / appel)

MARSEILLE
12 boulevard Paul Peytral, 13286 MARSEILLE CEDEX 6.
Tél. : 04 91 54 92 01

Argent et paiements

L'unité de base aux Etats-Unis est le billet d'un dollar ($1=100 cents). Il existe également des billets de $2, $5, $10, $20, $50 et $100. Attention, ils sont tous de la même couleur ! Il y a également des pièces de 1 cent (Penny), 5 cents (Nickel), 10 cents (Dime), 25 cents (Quarter) et 50 cents.

Emportez de préférence des chèques de voyage en dollars ainsi qu'une carte de crédit : American Express, Diners Club, Mastercard (Eurocard) ou Carte Bleue Internationale (Visa), sont les plus fréquemment utilisées. Le change est assuré dans les aéroports et dans certaines banques des grandes villes (généralement ouvertes de 9h à 15h du lundi au vendredi). Toutefois il n'est pas recommandé d'apporter de l'argent français aux Etats-Unis, le change étant défavorable sur place.

Vie quotidienne

Décalage horaire
il est variable tant le pays est immense. Les Etats-Unis continentaux sont répartis sur quatre fuseaux horaires : Eastern, Central, Mountain et Pacific Time. A New York et Miami, il faut retirer 6 heures, dans les Rocheuses, il faut retirer 8 heures, en Californie, il faut retirer 9 heures et à Hawaii, il est 11h de moins qu’à Paris.

Courant électrique
110 volts. Prévoir un adaptateur de prise type américain.

Indicatifs téléphoniques
Pour appeler les Etats-Unis : 001 + numéro
Pour appeler la France : 011-33

Fête nationale et jours féries
la fête nationale est le 04 juillet, jour de l’Indépendance. Fête du Travail (1er lundi de septembre) Thanksgiving : très sacré et probablement plus important que Noël est fêté le quatrième jeudi de novembre.

Conduite
Un permis de conduire français datant de plus d'un an suffit pour conduire aux Etats-Unis. La seule exception connue à ce jour est la Floride qui demande rarement aux citoyens français un permis international. Le/Les conducteurs doivent avoir 21 ans pour louer une voiture aux Etats-Unis. Le permis de conduire international n'est pas obligatoire (sauf en Floride) et il n'est en aucun cas auto-suffisant pour louer une voiture.

Géographie et Climat


Géographie

Les États-Unis sont le quatrième pays le plus vaste (9,7 millions de km²) après la Russie, son voisin canadien et la Chine. Entre la côte Est et la côte Ouest, il y a plus de 4500 km et sur une ligne nord-sud, le pays s’étend sur plus de 2500 km.

Deux états fédérés n’ont pas de frontières terrestres avec d’autres états : l’archipel volcanique d’Hawaii et l’Alaska, à l’ouest du Canada et du territoire du Yukon. C’est d’ailleurs là que se trouve le plus haut point des USA, le mont McKinley (6 194 mètres). Dans le Mainland, c’est dans la Sierra Nevada californienne que l’on trouve le point culminant, le mont Whitney en Californie (4 421 mètres). L'altitude la plus basse est celle de Badwater dans le Parc national de la Vallée de la mort en Californie (- 86 mètres).

Climat

La grandeur du territoire amène à de grandes disparités naturelles et climatiques.

A l’Est on retrouve une large plaine qui va jusqu’à la Floride. Au nord de cette plaine, en Nouvelle-Angleterre, l’hiver est très rude et reçoit les masses d’air polaire du Grand Nord alors qu’au sud, la zone est tropicale.

Plus à l’intérieur, on gagne en relief avec la chaîne des Appalaches qui culminent à 2 300 mètres d'altitude. A l’Ouest de cette chaîne, on retrouve les plaines du centre alimentés par le Mississipi et le Missouri : l’agriculture y est abondante.

Au sud, Floride, Louisiane et Texas, on est en pleine zone tropicale avec le passage des cyclones et ouragans à la fin de l’été.

A l’Ouest, il y a d’abord les Rocheuses, puis la chaîne des Cascades et enfin la Sierra Nevada qui encadrent les vallées et les hauts plateaux du Colorado. A l’Ouest des Rocheuses, la zone est très aride avec des déserts (Vallée de la Mort, désert de Mojave)…

Enfin, toute la côte Pacifique n’a pas les mêmes climats. Au nord, vers Seattle et Portland, le climat est de type océanique, alors qu’en Californie, le climat est méditerranéen.

L'Alaska subit à la fois des influences océaniques et polaires alors qu’Hawaii connaît un climat tropical.

Saisons

Les différents climats et l’ensemble des Etats-Unis permettent une fréquentation et des visites tout au long de l’année.

Certaines villes sont visitées toute l’année, comme Los Angeles, Miami et l’incontournable New York.

Été
L’Ouest des USA est plébiscité en été, le risque de pluie est minime, les Rocheuses dévoilent leurs beautés avec le Yellowstone, les lacs et glaciers. En Alaska, le climat n’est pas aussi rude qu’en hiver, idéal pour visiter les parcs nationaux et rencontrer les ours sortis de l’hibernation.

Automne et « Eté Indien »
Le Québec n’a pas l’exclusivité de la période des couleurs. Toute la Nouvelle Angleterre, du Vermont au Maine mais aussi New York voient leurs arbres dévoiler leurs plus belles couleurs.

Hiver
Si vous chercher des plages et du soleil, cap sur la Floride ou la Louisiane, si vous êtes à la recherche d’authenticité et de culture. Hawaii est aussi une solution plus lointaine, mais tout aussi belle si vous êtes amateurs de géologie et volcanisme ?

Si vous préférez la neige, le Colorado, mais aussi l’Utah présentent de magnifiques resorts et stations de ski, dignes de la France ou la Suisse. L’Ouest est agréable car moins chaud mais tout autant sublime.

Parcs naturels, faune et flore


Les États-Unis comptent 58 parcs nationaux qui sont opérés par un organisme fédéral : le National Park Service.

En 1872, fut crée l’un des plus connus et spectaculaires des parcs nationaux : le Yellowstone.

Il fut suivi par le parc des Séquoias puis le Yosemite en 1890.

La raison d’être des parcs nationaux américains est de « conserver les paysages et les objets naturels et historiques et la vie sauvage qui s'y trouvent, ainsi que de permettre d'en profiter d'une manière qui les préserve dans le même état pour les générations futures ». Les parcs nationaux sont très souvent des grands ensembles naturels diversifiés, sur de grandes étendues.

7 parcs nationaux sont associés à une préservation nationale (National Preserve) dont 6 en Alaska. 27 états disposent de parcs nationaux, de même que les zones insulaires des Samoa américaines et des îles Vierges américaines. L'Alaska et la Californie sont les états qui disposent du plus grand nombre de parcs (8 chacun), suivis de l'Utah (5) et du Colorado (4).

Au-delà des parcs nationaux, chaque état possède des parcs d’état gérés en interne mais ayant la même philosophie que les parcs nationaux.

Où que l’on se trouve sur le territoire américain, un parc national n’est jamais bien loin. Quelques parcs célèbres :





Focus : « Au cœur du Yellowstone »


Le Yellowstone représente à lui seul un unique voyage : les forces de la nature sont impressionnantes et la palette de couleurs qui se dévoile depuis les sources d’eau chaude est sensationnelle ! Ce parc est aussi grand que la Belgique, c’est dire la richesse qui s’y trouve ! Durant mes trois jours passés là-bas, mon seul souci était d’avoir l’appareil photo de prêt pour capter le moindre animal : et c’est peu dire qu’il y en a beaucoup, le Yellowstone est un vrai sanctuaire animalier. Bisons, orignaux, ours, grizzlis, coyotes, on ne veut rien manquer ! Et puis, le parc n’est pas un unique champ de geysers, c’est aussi un vrai décor de rêve, notamment du côté du Canyon de Yellowstone et son impressionnante chute d’eau ! La visite de ce parc est un moment unique à vivre, en plein cœur des Rocheuses américaines, le détour en vaut plus que la peine !

Créez votre voyage à la carte à partir de nos offres